Comment bien choisir un serveur NAS

En très peu de temps, le NAS a révolutionné le monde du stockage de données. Il n’a jamais était aussi facile d’enregistrer, centraliser et partager des ressources qu’avec un NAS. Professionnels et particuliers ne jurent plus que par cet appareil de stockage révolutionnaire qui est d’ailleurs de plus en plus à la mode. J’ai appris leurs existence sur ce site et j’en ai acheté un pour vous en parler.

Les NAS se sont beaucoup démocratisés ces dernières années, les constructeurs redoublent d’inventivité pour concevoir des NAS avec toujours plus de fonctionnalités. Pour éviter de vous perdre voici quelques points essentiels à prendre en compte lors de l’achat d’un NAS :

Le processeur et la RAM :

C’est un critère décisif lors du choix d’un NAS, le type de processeur et la taille de la mémoire vive dépendent de l’usage que vous allez faire de votre NAS. A noter que la rapidité d’exécution des opérations sur votre NAS est étroitement liée à la puissance du CPU. Nul besoin de vous ruiner dans un NAS à double cœur avec 8 Go de RAM si vous comptez en faire un usage domestique basique.

nas

Le nombre de baies :

Chaque baie peut accueillir un disque dur dont la taille varie de 500 Go à 8 To. Pour fixer le nombre de baies dont vous aurez besoin, il faut prendre en considération deux critères importants qui sont : l’espace de stockage total dont vous voulez disposer ainsi que l’agencement de la mémoire souhaité. En effet, ce deuxième point est primordial, car il existe plusieurs modes de stockage, voici les plus répandues :

JBOD :

Ce mode permet de cumuler la capacité des différents disques présents sur votre NAS et d’obtenir un grand espace de stockage. En cas de défaillance d’un disque seules les données qu’il contient sont perdues (les données contenues dans les autres disques restent intactes)

RAID 0 :

(acronyme de l’anglais Redundant Array of Independent Disks) Sur ce mode, tous les disques sont combinés en un seul volume logique. Cette méthode d’agencement peut s’avérer intéressante si vous souhaitez stocker des données temporaires et sans grande importance, mais elle reste très déconseillée (car très peu fiable) si vous souhaitez stocker des données importantes, car en cas d’altération d’un seul disque, toutes les données disparaissent.

RAID 1 :

Ce mode est beaucoup plus sécurisé que le précédent, dès qu’une donnée est écrite sur un disque, elle est immédiatement recopiée (clonée) sur un autre. Cette méthode permet de minimiser les risques de pertes de données en cas de panne d’un disque. L’inconvénient majeur de ce mode est la perte de 50% de votre espace utile.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’une action cam ?

Ports :

Le nombre et type de ports varient d’un modèle à un autre, une fois encore, ce critère dépend de votre utilisation du NAS. En général, vous trouverez que n’importe quel NAS a un branchement pour l’alimentation, un port Ethernet (pour raccorder le NAS avec votre box) ainsi que des ports USB. Cependant, il existe des NAS avec des ports spécifiques tels que les ports HDMI.

A lire aussi : La Freebox pas si révolutionnaire que ça…