Comment utiliser son fer à repasser ?

4820729-Fer-a-repasser-ancien

Avec les nouvelles générations de fers à vapeur et la diversité des textiles, la tâche de repassage doit être la plus précautionneuse possible. Cet article vous décrit en quelques lignes comment utiliser son fer à repasser ?

Pour voir tout les appareils à repasser les meilleurs de 2017, venez ici.

Le bon matériel et la bonne méthode

Une planche à repasser d’une bonne épaisseur de la tapisserie vous évitera les marques sur le vêtement et une plus grande efficacité.

Il est toujours conseillé de commencer le repassage de l’intérieur vers l’extérieur et d’y aller de bas en haut de façon verticale ou horizontale pour un rendement optimal. Les mouvements circulaires sont à proscrire.

Commencez toujours le repassage des chemises par le col et les manches. Pour les cravates, oubliez le fer à sec et optez plutôt pour la vapeur. Repassés humides, les vêtements noirs gardent mieux leur éclat. Les broderies se repassent à l’envers sous un tissu à molleton épais.

à Voir aussi : les ecrans pc gamer

Le repassage selon la matière

Chaque matière à son code de repassage. Le tissu en coton se repasse à l’endroit préalablement mouillé légère avec un fer chaud. Le tissu en nylon se repasse comme le polyester. Il doit être repassé à basse température sur l’envers et sans mouillage. Autrement, il lustre.

En velours, le tissu doit être repassé à l’envers. Ça évite de l’écraser. Par contre, le velours côtelé, lui, ne se repasse pas. Il retrouvera sa forme une fois humidifier et brossé.

Le tissu en lin retrouvera sa ligne s’il est humide sous un fer bien chaud. A contrario, la soie, elle, n’aime pas les hautes températures. Même si elle aime l’humidité, évitez de la remouiller trop souvent. Le fer à vapeur est à bannir.

Il est de repasser la laine en posant un autre tissu humide, de préférence en coton dessus. Le contact direct est proscrit. Le fer doit être tiède