Moteur bateau thermique VS moteur bateau électrique.

Pour le cas des bateaux de pêche de taille plus ou moins significative, le moteur électrique est utilisé notamment pour renforcer le moteur thermique. S’il faut choisir entre un moteur  électrique et un moteur thermique, il faut déterminer le plan d’eau et l’usage courant du bateau. Sinon, on risque de comparer les incomparables.

Pour voir une sélection de moteur de bateau cliquez ici

Rappel des caractéristiques  des deux types de moteur bateau

Tout d’abord, le moteur thermique fournit de l’énergie mécanique à partir de la chaleur provoquée par la combustion d’un carburant. Ce type de moteur est plus indiqué si le travail nécessaire est relativement élevé, par exemple pour propulser une automobile, un grand bateau, etc. ou à faire voler un avion. Ne pas omettre que le moteur thermique est aussi utilisé pour produire du courant électrique, pour faire tourner un moteur électrique par exemple ou pour d’autres fins comme l’éclairage, la cuisson, etc.

Quant au moteur électrique, qui est bien souvent un moteur rotatif  peut également exister en moteur linéaire.  C’est une machine électromécanique utilisée pour convertir l’énergie électrique en énergie mécanique. La fonction est toutefois réversible. Le moteur électrique se décline en alternateur s’il est à courant alternatif, et en dynamo s’il est à courant continu.

Aujourd’hui, le moteur électrique peut propulser lui seul un grand bateau selon les technologies récemment conçues.

Sur le site moteur-bateau-electrique.info/ vous trouverez un guide d’achat complet pour vous aidez à bien choisir

Qu’en est-il de la propulsion d’un bateau  exclusivement par moteur électrique ?

Les fabricants avancent dans leurs conceptions de moteurs électriques pour arriver à propulser les grands bateau avec. Auparavant, le moteur électrique est utilisé comme moteur d’appoint, un moteur seulement complémentaire au thermique qui est plus puissant. Ces fabricants reposent leur projet  sur la réversibilité du moteur électrique mais aussi et surtout sur le calcul de l’autonomie, de la puissance et de la consommation.

Cette technologie de moteur électrique est vivement sollicitée par les environnementalistes car celui-ci ne pollue pas l’eau, ni l’air et il est silencieux.

S’il faut choisir, il faut d’abord comparer

D’abord il faut comprendre les termes pour déterminer la puissance d’un moteur thermique (en CV) et celle d’un moteur électrique (en Lbs) pour pouvoir comparer et choisir.  Il faut également maîtriser les termes « moteur à explosion et moteur à rotor ».

Aujourd’hui, le choix est plus ou moins guidé car des réglementations qui  interdisent l’utilisation des moteurs thermiques dans certaines zones, alors que certaines zones ne peuvent être atteintes par un moteur électrique.

Pour un bateau long courrier, on n’a pas le choix car le moteur électrique intégral n’arriverait pas destination, même si l’on se sert de plusieurs batteries. Le moteur thermique est conçu pour ce genre de travail.

Pour les bateaux de plaisance, de promenade, de petites pêches, de taille moyenne, de petite vitesse et de distance moindre,  il est préférable d’utiliser un moteur électrique. Cependant, le moteur choisi doit correspondre aux usages sinon l’autonomie laisse à désirer.

Il est vérifiable que le moteur électrique permet un gain de place dans l’embarcation, un gain de poids, une économie dans le budget de fonctionnement, etc.

Si l’activité est plus grande, plus éloignée et surtout autorisée, le moteur thermique peut faire l’affaire pour éviter les risques de panne et d’autonomie réduite en pleine mer.

A lire aussi : Prendre une vidéo en 2018 : Caméscope, smartphone, caméra de sport ou reflex ?

Les commentaires sont fermés