Comment utiliser un impédancemètre ?

L’on clame partout, les avantages liés au fait de se procurer un impédancemètre, mais il existe peu d’articles rédigés dans le but de vous orienter dans la façon de vous en servir. Alors, venez-vous d’acquérir votre impédancemètre dans le cadre du suivi d’un régime spécial ? Voici comment vous y prendre pour l’utiliser afin d’en tirer le meilleur accompagnement possible.

Commencez par renseigner l’impédancemètre

impédancemètre

Lorsque vous avez acheté votre impédancemètre, quel que soit le modèle, il fonctionne via internet et est donc lié, soit à votre smartphone, soit à votre tablette. Dès que la connexion est réalisée, il vous sera demandé de renseigner des champs afin que vos données soient préenregistrées avant que vous ne vous serviez de l’impédancemètre. Ces champs concernent notamment le nom, le sexe, l’âge, la taille, le niveau d’activité. Ces trois dernières informations sont absolument importantes et doivent être fournies avec la plus grande exactitude, car elles vont constituer la base de la détermination de vos données par l’impédancemètre.

Veillez donc à renseigner correctement ces différents champs. Plusieurs modèles d’impédancemètre offrent par ailleurs, la possibilité de gérer plusieurs profils à la fois. Faites donc attention à ce que le vôtre soit bien renseigné et bien distinct de ceux d’autres éventuelles personnes qui l’utiliseraient en même temps que vous. Pour en savoir plus et choisir le bon modèle, lisez ce tableau comparatif.

Choisissez le moment idéal pour la pesée

impédancemètre

Il ne convient pas de vous servir d’un impédancemètre à n’importe quel moment. En effet, lorsque l’objectif que vous visez en achetant l’impédancemètre nécessite un suivi régulier de vos données, il est recommandé de programmer l’utilisation de l’impédancemètre. Vous devez donc opter pour une fréquence d’utilisation précise de l’impédancemètre pour avoir les meilleures données possible.

Aussi convient-il par exemple de fixer votre pesée pour un jour précis de chaque semaine, à une heure, fixe, elle aussi. Vos informations seront alors fiables et vous permettront de décider de la conduite à suivre pour un régime par exemple. En général, vous aurez les meilleures informations en vous pesant en fin d’après-midi ou en début de soirée. Nous vous recommandons donc des horaires de cet ordre.

Lire aussi : Les inconvénients de l’appareil photo instantané Fujifilm Instax Mini 90 Neo.

Pesez-vous

impédancemètre

Le principe de conception de l’impédancemètre, c’est qu’il est équipé d’électrodes qui servent à créer un courant électrique assez faible pour traverser votre corps sans vous causer de dommages. Il faut donc, pour vous en servir, vous positionner sur chacune des électrodes après vous être débarrassé de tout ce qui pourrait constituer un poids externe. Le courant de faible intensité produit par les électrodes de l’impédancemètre va pénétrer vos tissus, parcourir assez facilement les fluides tels que le sang et l’eau. Toutefois, il n’en sera pas de même au niveau de la graisse qui va opposer une certaine résistance.

C’est grâce à cette résistance que l’appareil va déterminer le pourcentage de masse grasse de votre corps en prenant en compte les informations que vous avez préenregistrées. Ainsi, vous pourrez interpréter les résultats en vous référant à un tableau que vous trouverez normalement sur la notice de l’impédancemètre. Des informations complémentaires telles que le poids, la masse osseuse ou le niveau d’hydratation peuvent également être fournies. Vous pourrez ensuite descendre de l’appareil et noter vos informations.

Les commentaires sont fermés