Les nouveaux instruments de musique originaux en France

Les instruments musicaux permettent à la culture française de se comparer avec les autres cultures telles que la culture africaine. La musique constitue la richesse artistique d’un pays. Et France possède des instruments de musique en abondance.

La famille des instruments de musique nouveaux en France

La famille des idiophones réunit des instruments en grand nombre. En Afrique ou en Europe comme en France, ce sont les instruments à percussion qui dominent le domaine artistique. Parmi les instruments à sons déterminés, les musiciens utilisent souvent les timbales françaises. Elles disposent des caractéristiques identiques au tambour, au tam-tam et au tambourin. Le métallophone occupe aussi une position particulière dans l’orchestre symphonique français. Celui-ci est un instrument de musique à percussion en cuivre ou en métal. Le xylophone français est un autre appareil musical très courant. Celui-ci est plus poussé que le xylophone africain. Il s’équipe de lames en bois ou en métal. D’ailleurs, la grosse caisse constitue les gros tambours français. Celle-ci vient de la famille des membranophone du fait qu’elle est une sorte de caisse cylindrique comportant des peaux tendues. Il y a aussi les cymbales modernes et le triangle, lesquels constituent le groupe des instruments à sons indéterminés.

Les amateurs d’art musical divisent les instruments de musique en France suivant leur matière. Premièrement, la catégorie des membranophones se compose des instruments de musique en membrane ou en peau. Parmi ceux-là, les timbales, la caisse claire, la grosse caisse, le tambour et le tam-tam. Le deuxième groupe renferme tous les instruments de musique en métal. Cette famille rassemble le triangle, le gong, les cymbales et les cloche. Et, la dernière famille comporte les instruments mélodieux en bois. Ce sont le kalimba, le xylophone, les claves, le marimba et le vibraphone.

Les trois instruments intéressants en France

A la manière du kalimba, du piano et du glockenspiel, le célesta est un instrument de musique descendu de la famille des idiophones. Il porte une rangée de touches et de lames. Cet instrument de musique tient une place très spéciale dans les pièces orchestrales françaises.  Il se trouve parmi les instruments les plus aigus.

La grosse caisse se place dans la même position que le tambour dans l’orchestre symphonique français. Elle constitue la famille des membranophones à deux membranes. À l’orchestre symphonique, son utilisation nécessite un support de soutenance, tel qu’un chevalet. Certains musiciens utilisent cet instrument de grosse taille à l’orchestre de jazz, l’orchestre d’harmonie et l’orchestre de danse.

A lire aussi : Prendre une vidéo en 2018 : Caméscope, smartphone, caméra de sport ou reflex ?

À l’exemple de la grosse caisse,  la caisse claire  est insérée dans l’orchestre symphonique français. Elle appartient à la famille des instruments de musique membranophones et des instruments à percussion bruyants. Elle se compose de deux membranes de mouton ou de veau à chaque extrémité. La première extrémité comporte la membrane de batterie. La deuxième extrémité se constitue de membrane de timbre. En outre, l’accordage n’est pas possible avec la caisse claire de même que les autres espèces de tambours. Pourtant, les membranes sont tendues d’une façon différente de sorte à fournir une variété de sons.

Source.

Les commentaires sont fermés